Charlee's Angels

Forum de la Guilde des Charlee's Angels de Domen
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'affaire Dofus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arty

avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: L'affaire Dofus   Ven 6 Nov - 13:49

L'affaire a presque 1 an, mais je viens de tomber dessus. Désolé si le topic est long...

Le samedi 17 janvier 2009, France 2 a diffusé un sujet sur les jeux vidéos en ligne et les questions et les inquiétudes qu'ils peuvent susciter (reportage que vous pouvez voir ici même).

Bien entendu, le reportage a immédiatement provoqué un émoi important au sein de la communauté des joueurs, du fait du ton alarmiste du sujet et de ses erreurs flagrantes. Il faut dire que l’affaire est d’autant plus ennuyeuse pour France 2 que le reportage est un "Grand format" qui est sensé creuser un peu plus les sujets.

L’affaire devait aller plus loin. D'une part, du fait de la mobilisation des joueurs, il était lus que probable que le médiateur de la chaine intervienne. D’autre part, d’après "Arrêt sur Image", l’éditeur du jeu envisageait des poursuites judiciaires. Enfin, les explications données par la journaliste de France Télévision à "Arret sur Image" ne rassuraient pas sur la compréhension qu’elle avait pu avoir sur son sujet.

"J’ai fait ce sujet parce que j’ai vu la détresse de ces gens qui ont des factures de téléphone énormes", a expliqué Samitier à @si. "J’aurais préféré trouver des adolescents et ne pas mettre en cause une société française comme Ankama. Mais mon reportage n’est pas sur Dofus et ce n’est pas eux que j’accuse", a-t-elle continué, expliquant avoir essayé de joindre Ankama, mais s’être sans cesse heurtée à une ligne occupée. "

Faire un sujet sur la surfacturation téléphonique en parlant des jeux vidéos est assez étrange. Mais on n’est pas au bout des surprises car on apprend également que les factures présentées à l’image ne sont pas celles de la famille interviewée.

J'ai hélas fait l'erreur de fermer la page, mais le fil de discussion sur le forum officiel de Dofus était assez intéressant à lire, car il montre comment sur un groupe en ligne peut traiter un problème et se donner les moyens d’y répondre. De nombreux joueurs ont écrit à France 2, certains le font savoir comme BrontoJR. Sa lettre est longue, détaillée, et donne une leçon de journalisme. Il relève l’erreur de la journaliste qui annonce 27 euros par mois alors que l’on voit qu’il s’agit de 27,50 euros pour six mois. Iil explique que le bac à sable de Dofus est gratuit, le système des "farmeurs chinois", le système de paiement. Enfin, il rappelle la charte de l’antenne et les liens de la chaine avec l’éditeur du jeu, avant de signer "Olivier, 17 ans, étudiant".

Le 18 Janvier, un joueur se se penche sur les factures téléphoniques montrées dans le reportage. Elles présentent un nombre important d’appels vers le fameux numéro surtaxé. D’évidence, l’appelant revend (ou redonne) les codes a d’autres joueurs, pratique qui est interdite par Ankama comme chacun le sait. En moins de 24 heures, tous les défauts du reportage ont été relevés, tout comme les vraies causes de la surfacturation, qui était un des points soulevé. Il faut une journée de plus pour que l’idée d’une mobilisation soit apportée par Darkawk qui propose que tous envoient la même lettre à France 2.

La discussion oscille entre plusieurs thèmes :

- le : le reportage serait commandité en sous-main par Blizzard qui attaquerait ainsi un concurrent. Cette thèse est rapidement démontée car le jeu de Blizzard, World of Warcraft, est cité dans le reportage.

- l’échec scolaire imputable aux jeux vidéos. Plusieurs joueurs la réfutent en se présentant comme de bons élèves

- l’addiction

Tous ces thèmes sont traités : ils sont discuté, commenté, argumentés. Même ce qui parait au départ être des digressions plus ou moins agressives sur l’orthographe des uns et des autres entre finalement quelques pages/heures plus tard en thème avec le fil : qu’est ce qui est responsable de la panne d’orthographe de tant de jeunes ? Dofus ? La dyslexie ? L’ enseignement ?

Plusieurs choses me semblent importantes dans cette histoire.D’abord, elle donne a voir, de façon exemplaire, comment un groupe en ligne peut s’organiser pour résoudre un problème. En l’espace 24 heures, ce groupe a été confronté à un problème, l’a examiné, et a proposé plusieurs solutions. Il n’y a eu aucune obligation a aucun moment et chaque personne a assumé la charge de travail qu’il souhaitait assumer.

Les forums (pas plus que la blogosphère ou les réseaux sociaux) ne sont pas de simples superpositions d’opinions personnelles. Ce que l’on trouve sur les différents dispositifs d’écriture, des forums à Facebook, de YouTube à Twitter n’est pas l’aimable gazouillement de quelques décervelés. La raison, l’argumentation, la pensée ne sont pas absentes de l’Internet. Ces cascades de conversations sont matière à penser. Elles sont prises et reprises dans les différents dispositifs d’écriture par les contributeurs. Elle s’alimente des contributions des autres.

Par exemple, sur le forum de Dofus, la conversation connaît deux tournants : le premier est le lien vers le 20 heures de F2 du 17 janvier, le second est la transcription écrite du reportage. A partir de ces deux éléments concerts, la discussion s’organise autrement : ce ne sont plus des protestations que l’on peut lire mais une analyse de ce qui est problématique dans le reportage et des propositions d’action.

Le second élément concerne le rapport aux médias. Ceux-ci se présentent depuis quelques décennies comme un contre pouvoir. Il apparaît maintenant qu’ils sont eux-même sous la surveillance des foules numériques. Dans le cas qui nous occupe, le dispositif a fonctionné de façon satisfaisante : la carence du reportage a été repérée, discutée et de nouvelles interprétations ont été données quant au problème qui était soulevé. Mais il est tout à fait évident que ces foules ne détiennent pas en soi une quelconque sagesse : elles sont tout autant que les autres capable de passion, d’aveuglement et de manipulation.

Le journaliste lance le sujet sur "Peut-on vraiment parler d’addiction aux jeux vidéos ? La réponse est oui ".

"Il faut que les jeunes sachent que ce loisir, avant même de mettre en péril le travail scolaire ou des choses comme ça, risque dans un premier temps de devenir un loisir exclusif, et c’est ça qui peut être problématique" (Marc Valleur, psychiatre). Disons le clairement, nous n’avons pas connaissance de dépendance ou d’addiction aux jeux vidéos parmi les enfants, mais certains abus, certaines pratiques frénétiques témoignent d’un malaise et souvent d’un dysfonctionnement au sein du cercle familial.

Car ce qui est en cause, c’est moins l’addiction que ce que l'on peut appeler la panique morale, c’est-à-dire l’organisation de peurs vis à vis de certains groupes sociaux ou de certaines pratiques et la mise en résonnance de ces peurs dans la société.

La télévision est le média rêve pour organiser des paniques morales a propos des jeux vidéos, puisque c’est d’ abord a son détriment que s’ exerce ce loisir : plus l’on joue aux jeux vidéos, moins on regarde la télévision. Par ailleurs, les jeux vidéos reprennent l’héritage des jeux de rôle qui étaient accusés, il y a une vingtaine d’années, des même maux : les uns comme les autres désocialisent et déréalisent ceux qui s’y adonnent. Ce à quoi l’on assiste, c’est à une pathologisation du jeu, et au-delà a une pathologisation de toute passion toujours coupable de ne pas participer au jeu de la productivité.

Malheureusement, malgré des recherches sur Internet, je n'ai pas trouvé de suite à ce buzz de janvier 2009. Quelles suites ont été données à cette histoire ? Ankama a t-il porté plainte ? On ne saura pas... Une chose est sûre : c'est que le reportage a été très mal fait, et qu'il me parait tout à fait abberrant de la part de France Télévision de faire un reportage de ce type dans lequel Dofus est montré du doigt (pour ne pas dire descendu) quand dans un même temps on diffuse (toujours sur France Télévision) un dessin animé proposé et produit par l'éditeur du jeu en question...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arty

avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Dofus   Ven 6 Nov - 14:04

Un autre reportage sur Dofus diffusé le 19/01/2008 dans l'émission complément d'enquête sur France 2... un peu moins assassin :
ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ma-Mirabelle
Admin
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Dofus   Ven 6 Nov - 14:26

Effectivement, le jeu de rôle a bien été descendu en flèche par France 2 pour ne pas la nommer avec l'animatrice partisanne de "Bas les masques".

En son temps, l'intervenant invité sur le plateau, psychologue et acteur de l'observatoire des sectes, a été questionné par les rôlistes Toulonnais qui sont allés directement le voir à son cabinet puisqu'il se situe sur Toulon justement.

Interrogé sur sa façon de ne donner qu'une partie de la vision que l'on peut avoir du Jeu de Rôle il a précisé qu'il y avait plus de 4 heures de reportage et que ses interventions ont été largement coupées au montage de l'émission, il ne mettait en fait absolument pas la faute sur le Jeu en lui-même mais bien sur l'organisation que chacun se fait de sa ou ses passions, quelle qu'elle soit, et l'intervention de l'autorité parentale dans toute forme de dérive.

Bien entendu ça n'aurait pas fait d'audience que de dire que les parents avaient une responsabilité et donc Madame "Bas les Masques" à choisi de ne montrer que le masque qui pouvait faire audience contrairement au titre même de son émission poubellisante et poubellisable.

Notre président l'a bien compris, le média Télévision est un outil puissant puisqu'il se l'est asservi à des fins personnelles et carièriste. Il ne faut pas se leurer, ce sera toujours le cas, il y aura toujours de bon penseurs pour nous indiquer ce qu'il est bon de penser.

A nous tous de conserver notre esprit critique et évidemment ça n'est pas donné à tout le monde.

Merci Arty de tenter de réveiller ce fameux esprit critique chez ceux qui l'ont perdu ou ne l'ont jamais eu, par contre ici, entre nous, malheureusement ça risque de ne pas avoir grand impact, tu prèches un peu des convaincus quoi Hé hé (ne pas lire des cons vaincus heingue Razz)

Ceci dit, article très interressant mon sacri préféré Kiss

_________________
Mira : 162 - Alchi 100 | Forg. Pelles 100/Mage 100 | Cordonnier 100/Mage 100
Mesa : 30 - Alchi 100 | Poissonnier 100
Momo : 24 - Bucheron 72 | Boucher 72 | Pêcheur 61
Amande : 22 - Paysan 5
Seco 8 : - Bucheron 31 | Boucher 100
Luna 26 : - Chasseur 100 | Pêcheur 5
Ororea : 10 -
Shu 37 : - Bricoleur 100 | Sculp. Arcs 100/Mage 100

Total : 1512 sur Domen, 183 sur Djaul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charlee-s-angels.forums-actifs.net
Arty

avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Dofus   Ven 6 Nov - 14:43

La peur fait vendre, alors les médias nous vendent de la peur, c'est aussi simple que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'affaire Dofus   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire Dofus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Boss, nouveau Dofus !
» Les oeufs Dofus
» Comparaison dofus/dofus Arena - Chamrak et Karcham !
» pw1 affaire 5.
» ECHANGE !!! OU VEND !!! UNE AFFAIRE !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charlee's Angels :: Maison de la Guilde Charlee's Angels :: Le p'tit Bistrot du coin-
Sauter vers: